Tout ce qu'il faut savoir sur l'installation électrique

Rédigé par Stéphanie - - Aucun commentaire

L’installation électrique est un sujet très vaste et pour pouvoir le faire correctement, il est impératif de faire appel à un électricien paris. Ce dernier est mieux placé pour vous conseiller par rapport aux éléments et au type d’installation qui convient


à votre habitation tout en prenant compte de vos besoins. Pour vous faire découvrir ce domaine, nous allons consacrer ce dossier à quelques éléments qui composent une installation électrique.

Le compteur électrique

Cet élément est destiné à mesurer la quantité d’énergie électrique que vous consommez dans votre maison ou appartement. La valeur indiquée sur le tableau d’un compteur électrique est en kWh. Pour une installation électrique, c’est le premier élément à considérer, car votre facture électrique en dépend. L’électricien paris propose souvent de prendre les nouveaux modèles de compteurs qui sont électroniques. Ceux-ci permettent une transmission en temps réel de votre consommation à la compagnie d’électricité. Pour ce type de compteur électrique, vous n’aurez pas le technicien sur votre dos pour les relevés.

Le tableau électrique

Après le compteur électrique, c’est le tableau électrique ou encore le tableau de protection qui est l’élément le plus important de votre installation. S’il semble assez simple à première vue, il assure plusieurs rôles dont le regroupement des circuits électriques en un point unique qui sera le départ de tous les circuits de la maison. Le tableau électrique est également appelé tableau de protection, car il abrite les organes de sécurité et de sectionnement des lignes. C’est à ce tableau aussi qu’il faut relier la domotique.

Le disjoncteur

Il est à noter qu’il existe trois types de disjoncteurs, dont le disjoncteur général. Ce dernier assure la protection de l’installation électrique, mais aussi celle des occupants du logement. Vous pouvez appuyer sur le bouton du disjoncteur général pour couper d’urgence l’ensemble de l’installation en cas de problème électrique. Votre courant va aussi se couper automatiquement si trop d’appareils fonctionnent en même temps. Il ne faut pas confondre le disjoncteur général et le disjoncteur divisionnaire. Ce second modèle de disjoncteur est destiné à protéger les différents circuits de votre installation. En cas de souci, il va couper une partie de votre circuit, notamment celui qui est la source du court-circuit ou de la surcharge. Il y a en troisième catégorie les disjoncteurs différentiels à haute sensibilité. Ceux-ci ont les mêmes fonctions qu’un disjoncteur général, mais ils vont couper le courant automatiquement à un seuil.

Le délesteur

Dans une installation électrique, il n’est pas obligatoire de prendre un délesteur mais il est recommandé par l’électricien paris pour réduire votre consommation électrique. Cet élément s’occupe de la gestion de l’alimentation de vos appareils. Le délesteur peut alors détecter les appareils qui consomment plus d’énergie dans votre maison ou appartement et en cas de surconsommation, il va couper les circuits qui vont vers ces appareils. Avec un délesteur, vous pouvez réduire jusqu’à 50 % votre facture d’électricité. Vous pouvez avoir un délesteur en cascade, un délesteur cyclique ou un système combiné dans votre installation.

Le contracteur

Comme pour le délesteur, le contracteur n’est pas obligatoire. Il est un appareil qui va mettre en marche automatiquement vos appareils qui sont les plus énergivores, notamment le chauffage et le lave-linge. Toutefois, vous pouvez aussi activer manuellement le contracteur. Son principe de fonctionnement est simple : pendant les heures creuses, il va activer le circuit qui va vers les appareils qui consomment plus de ressources et en heures pleines, vous n’aurez pas à les débrancher, car le contracteur va le faire automatiquement. Toutefois, si vous avez besoin d’activer ou de couper le circuit à un certain moment, vous pouvez le faire manuellement.

 

 

 

Classé dans : Maison - Mots clés : aucun

3 signes d'un serrurier arnaque

Rédigé par josé - - Aucun commentaire

Nous perdons tous nos clés de temps en temps, ainsi que des problèmes d'expérience avec nos serrures. Le besoin d'un serrurier d'urgence est imminent, mais quand le temps vient, vous devez faire attention à qui vous appelez. Selon le Bretter Business Bureau, les arnaques de serrurerie sont à la hausse. Avant de louer un serrurier dans le nord-est de Philadelphie, méfiez-vous de ces signes d'avertissement d'escroquerie.

Pas de numéro de téléphone ou d'adresse local

Que vous trouviez le serrurier d'une annonce ou de l'Internet, vérifiez leur numéro de téléphone et votre adresse. Le numéro de téléphone et l'adresse doivent être tous les deux locaux. Faites une simple recherche Google de leur adresse et numéro de téléphone pour voir si leur service de serrurier apparaît. Beaucoup de services de serrurier faux utilisera une fausse adresse ou un numéro de téléphone ou celui qui appartient à une autre entreprise. Demandez au serrurier de confirmer leur adresse et d'autres détails lorsque vous appelez.

Aucune preuve de licence et d'assurance

Vous ne devez travailler avec un serrurier paris 12eme qui est autorisé et assuré. Licences montre que la société est crédible, tandis que l'assurance vous protège dans le cas où votre propriété est endommagée au cours de la réparation. Si le serrurier est incapable de fournir une preuve d'octroi de licences et d'assurance, alors c'est un drapeau rouge.

Prix ​​suspects

Dans de nombreux cas, un serrurier ombragé annoncera des prix plus bas sur leur site Web et dans leurs annonces, mais le prix est nettement plus élevé une fois la facture est venue. Un serrurier à Paris vous fournira une estimation gratuite des coûts. Si le serrurier tente de vous facturer une estimation ou refuse de vous en donner un, alors vous devez travailler avec quelqu'un d'autre.

Ce sont trois signes d'une arnaque serrurier. Faites votre diligence raisonnable pour vous assurer que vous travaillez avec un service de serrurier fiable et fiable.

Si vous avez besoin d'un service de serrurerie de haute qualité vous devez bien ouvrir les yeux et sur tous de ne pas paniquer, pour pouvoir bien règlent vos problèmes

Tout sur le choix de cylindre de serrure

Rédigé par Stéphanie - - Aucun commentaire

C’est la qualité de la serrure qui garantit la sécurité d’une porte ; or le point capital d’une serrure est le barillet ou cylindre de serrure ! Un bon verrouillage nécessite donc une serrure nantie d’un cylindre de sûreté pouvant résister à toute tentative d’effraction.


Avant tout achat d’un cylindre de serrure, il vous faudra déterminer le type qui correspond le mieux à votre serrure.

Quel type de cylindre de serrure avez-vous ?

Si vous faites changer votre ancienne serrure par un serrurier paris, il vous indiquera clairement qu’il n’est pas nécessaire de changer tout le système de serrurerie, mais seulement de changer le barillet. En fin de compte, un changement de barillet est moins onéreux qu’un changement de la serrure entière !

Sachez donc qu’il n’existe que 2 types de cylindre, soit votre serrure est équipée d’un cylindre européen ou qu’elle a un cylindre adaptable.

Comment voulez-vous ouvrir votre serrure ?

Vous devrez alors choisir la façon dont vous souhaiterez ouvrir ou fermer votre porte, il y a généralement trois types de cylindre pour cela :

  • Avec une clé des 2 côtés

Il s’agit du cas le plus fréquent, la serrure en question est celle d’une entrée principale, vous devez acheter un cylindre de serrure à 2 entrées.

  • Une clé d’un côté et un bouton de l’autre

Il s’agit ici d’une porte secondaire, la clé ouvre ou ferme de l’extérieur et le bouton de l’intérieur, utilisez un cylindre de serrure à bouton.

  • Une clé d’un côté et rien de l’autre

Cette fois, il s’agit d’une ouverture d’une porte-fenêtre, la clé se trouve à l’intérieur, il faut utiliser un demi-cylindre de serrure.

Combien est la taille du canon de votre cylindre ?

La taille du canon de serrure est la longueur de votre cylindre de serrure. Elle doit être exactement égale à l’épaisseur de la porte plus l’épaisseur des 2 garnitures. Il est important pour la sécurité de votre porte que le cylindre de serrure arrive à fleur des deux côtés de la porte une fois monté dans la serrure.

Quel type de clé souhaitez-vous ?

Une fois tout ceci déterminé, il ne reste plus qu’à choisir le type de clé que vous voulez ouvrir votre serrure. Il y a deux sortes de clé possibles, les clés reproductibles et que tous les serruriers pourront reproduire facilement. Il y a aussi les clés protégées à vie et qui ne peuvent être reproduites qu’à l’usine qui les a fabriquées.

Classé dans : Maison - Mots clés : aucun

Assurer l’habillement de sa maison à Paris

Rédigé par Stéphanie - - Aucun commentaire

Vivre à Paris n’est pas de tout repos. Être dans la capitale de la mode vous oblige à faire quelques efforts, ne serait-ce que dans votre habillement d’intérieur. Tous les moyens sont bons pour y parvenir modiquement. Et c’est ainsi qu’un serrurier Paris 16 s’est fait aussi un nom dans l’aménagement de l’espace.


Chaque détail compte

La règle d’or en matière de décoration est que « chaque détail compte ». Ce peut être la teinte des murs, un accessoire de décoration en trop ou votre serrure.

Vous aurez beau le nier, une porte est un élément essentiel autour duquel tourne votre aménagement. Son habillement n’est pas donc prendre à la légère. Choisir une serrure est devenu plus qu’une question de sécurité, même si lors de votre achat, le choix entre un multipoints ou monopoint sera toujours d’actualité.

Il sera aussi question de serrure à incruster ou à appliquer : une étape importante pour l’élégance de votre porte. Pour le premier, il faudra choisir un poignet qui cadre bien avec votre style d’aménagement ; pour le second, il faut opter pour la structure la plus élégante dans la mesure où celle-ci sera visible en totalité. Dans un cas comme dans l’autre, vous aurez besoin d’un serrurier Paris 16 pour vous conseiller.

L’avancée des technologies n’a également pas facilité les choses pour vous. De nos jours, les serrures sans clés et les connectés sont aussi une alternative possible pour votre système de fermeture. Si ces derniers sont d’un esthétisme certain, leur cout n’est pourtant pas à la portée de tous. Mais après tout, s’il marie décoration d’intérieur réussi et sécurité optimale, pourquoi pas ?

La mise en place n’est pas à minimiser

Il n’y a pas que durant le choix d’une serrure et son achat que les services d’un serrurier Paris 16 vous seront d’une grande aide. La mise en place des articles est encore une masse à faire, surtout si vous souhaitez que le rendu n’annihile pas le travail que vous avez déjà fait en matière de décoration. On insiste surtout sur ce point si vous n’avez d’autres choix que de pencher pour une serrure à appliquer, ce qui ne signifie pas que vous pouvez vous en passer si vous avez la chance de profiter d’une serrure à incruster.

Dans un cas comme dans l’autre, une mise en place rapide, efficace, et esthétique devra être au rendez-vous pour ne pas gâcher la beauté de votre porte, qui soit dit en passant peut être blindée ou non.

 

 

Classé dans : Maison - Mots clés : aucun

Le chauffage avec une chaudière

Rédigé par josé - - Aucun commentaire

Un large panel de solution de chauffage est sur le marché, laquelle préférer, là est la question. Chaudières au fioul, chaudières à gaz, à granulés de bois ou électriques, quelle énergie choisir ?
Nous allons détailler un peu les différents types de chaudières existantes afin que vous puissiez vous faire une idée plus précise sur la question.
 

  • La chaudière au fioul :



  •  
  • Le fonctionnement d’une chaudière au fioul classique est très simple : Les fumées très chaudes du fioul brûlé dans une chambre de combustion passent dans un échangeur où circule l'eau qui alimente ensuite les radiateurs (seuls matériels supportés par les chaudières au fioul).
    Les modèles basse température ou à condensation fonctionnent différemment, pour plus de détails, se reporter au paragraphe « Les technologies ».
    L’avantage des chaudières fioul est l'aspect économique de l’installation qui reste bon marché.
    Les inconvénients sont, la nécessité d'avoir une cuve et les dépendances du prix du baril de pétrole pour faire le plein de celle-ci.



  •  
  • La chaudière à gaz :




  •  
  • La chaudière à gaz,le gaz est acheminé jusqu'à des brûleurs à l'intérieur d'un corps de chauffe qui peut être comparable à un petit radiateur, il chauffe l'eau et lui permet de monter en température. L'eau chaude est ensuite distribuée dans l'habitation par les tuyaux vers les radiateurs ou via une pompe à eau pour le chauffage au sol.
    Les modèles basse température ou à condensation fonctionnent différemment, pour plus de détails, se reporter au paragraphe « Les technologies ».
    L'entretien de la chaudière à gaz est rapide et peu coûteux.
    Attention : le chauffage par chaudière au gaz est encore trop souvent à l'origine d'accidents domestiques par intoxication ou explosion. Pour éviter de tels drames, n'oubliez pas de faire procéder à l'entretien de votre chaudière à gaz.



  •  
  • La chaudière électrique :

  • La chaudière électrique alimente votre circuit de distribution d’eau chaude afin de réchauffer vos radiateurs traditionnels de chauffage central ou un plancher chauffant basse température, voire assurer la production d’eau chaude sanitaire de la maison avec un ballon accumulé.
    En fonction des modèles et de la puissance désirée, une chaudière électrique peut être murale, comme une chaudière à gaz ou au sol comme une chaudière au fioul.
    Les modèles basse température fonctionnent différemment, pour plus de détails, se reporter au paragraphe « Les technologies ».
    L’avantage est la simplicité d’installation, l’inconvénient le prix de l’électricité bien que le fonctionnement en heures creuses des modèles à ballon accumulés soit plus économique.



  •  
  • La chaudière à granulés de bois :



  •  
  • Le fonctionnement global d'une chaudière à granulés de bois est identique à celui d'une chaudière au fuel. Cependant, le combustible utilisé étant solide, des solutions modernes sont mises en œuvre pour garantir une bonne aération du foyer et pour acheminer les granulés.
    Le bois est l’énergie la moins chère du marché, respectueuse de l'environnement.



  •  
  • Les technologies :



  •  
  • Le fonctionnement d’une chaudière basse température repose sur l’utilisation d’une eau nettement moins chaude que celle utilisée par les chaudières classiques. Le taux de rendement énergétique de ces chaudières se situe entre 93 à 95%
    La chaudière dite à condensation tire, elle, profitde la vapeur d’eau émise par les fumées lors de la combustion. Cette dernière condense, en libérant de la chaleur. L’eau de retour du circuit de chauffage se réchauffe grâce à cette énergie. L’évacuation de l’eau libérée lors de la condensation se fait par le réseau des eaux usées.Le taux de rendement énergétique de ces chaudières peut être supérieur à 100%.
    La consommation d’énergie est donc moins importante, alors que le rendement est plus élevé, d’où des économies importantes à réaliser.
    Ces modèles fonctionnent avec un rendement maximum si votre habitat est équipé de radiateurs à chaleur douce et/ou d’un plancher chauffant.



  •  
  • Généralités :
  • La chaudière à condensation ou la chaudière basse température correspondent aux modèles modernes qui ont fait d’énormes progrès.
    Préféré ce type de technologie est à coût sûr un gage d’économie.
    En général, les chaudières au fioul, à granulés de bois seront préférées pour les maisons disposant de grande surface alors que celles électriques correspondront plutôt aux appartements, studios ou autres petites surfaces ne nécessitant pas de grosses installations.Celles à gaz butane/propane ou gaz de ville dans les 2 cas.
    Elles peuvent toutes être couplées à des énergies renouvelables (solaire, cogénération) pour un rendement encore meilleur.
    Si vous avez un doute sur le type d’installation correspondant à votre habitat ou si vous vous posez des questions, orientez-vous vers un professionnel qui saura vous répondre avec précision sur la solution adéquate.
Classé dans : Maison - Mots clés : aucun
Fil RSS des articles de cette catégorie